• Imaginales - Le festival des mondes imaginaires

    Du 22 au 25 Mai, ce salon se tient chaque année à Epinal, dans les Vosges. Un spécial imaginaire, avec des auteurs très disponibles et des conférences. Bon, quand je dis des auteurs disponibles, il faut relativiser. Il faut réussir à les choper entre les conférences auxquelles ils participent, leur décision de sortir de leur lit (à 10h. il n'y a pas encore grand monde), et aussi leurs envies d'aller boire un voir dehors.

    On ne change pas une équipe qui gagne non?

    Pour la 2ème année, j'y suis allée les 4 jours. Et si sur le moment, je me demande comment je vais supporter 4 journées dans la bulle, à la fin, je me demande pourquoi c'est si court.

    Je suis sans cesse passée de conférence en recherche d'auteurs, en recherche de livres d'occasion, en furetage à gauche et à droit pour voir les livres proposés sur le salon, en promenade dehors, en pause miam-miam, en dédicace et discussion avec les auteurs. Cela passe très très vite. Chaque journée ne se ressemblait pas. 

    Le jeudi, c'était très calme. A part la dédicace de Rouaud, je n'ai rien fait de spécial, repérant plutôt les auteurs, les livres et ce que j'allais faire les autres jours. Le vendredi a passé à toute vitesse, avec les dédicaces de plusieurs auteurs. Le samedi était horrible... C'est le jour où j'ai fait le plus de dédicace, en plus de revoir des auteurs, mais c'était aussi celle où il y avait le plus de monde. Et enfin, le dimanche, c'était inespéré, entre 10 et 12h., j'ai vu tous les auteurs que je voulais encore voir. Ils avaient tous fait l'effort de se lever, après la fiesta de certains le soir avant, j'étais surprise en bien!

     

    Mes achats et dédicaces:

     

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

     

    Jaworski

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

     

     

    Alice Scarling

     

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire 

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

     

     

    Thomas Geha

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

     

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

     

     

    Joe Abercrombie

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

     

     

    Antoine Rouaud

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

     

     

    Magali Segura

     

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

     

    Olivier Peru

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

     

     

    Et les livres que j'avais déjà mais que j'ai apporté pour les faire dédicacer

     

    Sire Cédric

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

     

    Gabriel Katz

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

     

    Olivier Peru et Patrick McSpare

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

     

    Hervé Jubert

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

     

    Chloé Neill

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

    Les Imaginales 2014 à Epinal - Festival de l'imaginaire

     

    Et voilààààààààààààààààààààààààààààààààààààààààààààà

     

    Et l'année prochaine, c'est Robin Hobb qui est invitée. J'avoue, ce n'est pas mon auteure favorite, mais ce qu'elle a fait est tout de même incroyable et rien que pour ça, je suis impatiente de la rencontrer. Et j'aimerais bien tenté la cité des anciens. Cela risque de plus me convenir.

    Qui viendra???

     

     

     

     

     

     

     


    2 commentaires
  • Les soeurs Charbrey T1; Sans orgueil ni préjugé - Cassandra O'Donnell - J'ai Lu

    Résumé:

    Le mariage? Morgana Charbrey ne veut pas en entendre parler ! Elle préfère son indépendance et les sciences, passion qu’elle dissimule derrière une prétendue maladie, loin des regards courroucés de la bonne société.
    Lorsqu’elle apprend que le manuscrit de sa sœur a été refusé par un éditeur méprisant l’intellect féminin, Morgana décide d’aller confronter ce personnage cynique et détestable.
    Si ce dernier pense pouvoir confondre la demoiselle à coups de reparties cinglantes et de sourires enjôleurs, il ne sait pas encore à qui il a affaire…

     

    Mon avis:

    Un énorme merci à Cassandra pour la dédicace et la petite discussion lors des Imaginales. Car pour le coup, j'ai commencé le livre dans le parc à côté du festival et... je l'ai terminé dans la voiture. 

    Alors oui, on voit venir les choses bien à l'avance, jusqu'aux dialogues, mais n'empêche, j'ai passé un excellent moment. J'ai ri, je me suis amusée, j'ai souri à la mode midinette et j'ai fini le livre très triste que ce soit déjà fini. 

    Morgana, c'est une jeune femme qui a grandi en remplissant le rôle de ses parents décédés trop tôt. Elle a également des goûts en matière de science ou de gestion de fortune qui est complètement déplacé pour une femme de l'époque. Son oncle, avec qui elle vit ainsi que ses 3 jeunes soeurs, la protège du mieux qu'il peut pour qu'elle puisse vivre comme elle l'entend. Seul problème: Morgana veut que sa soeur Rosalie fasse son entrée dans le monde et décide pour le coup de l'emmener à Londres pour lui trouver un mari. Ce que Morgana ne veut pas du tout pour elle-même. Car se marier est hors de question pour elle, cela équivaudrait à se séparer de ses soeurs, quitter son chez-soi, ne plus pouvoir exercer ses activités honnies pour une femme, et devoir faire une entrée dans un monde qu'elle ne supporte pas. 

    Là, les choses se compliquent pour Morgana, car elle va tomber sur quelqu'un qui ne va jamais s'abaisser à faire exactement ce qu'elle veut et dit. Au contraire, il prend les commandes, et avec son mauvais caractère, conjugué à celui de Morgana, cela ne peut que faire des étincelles. 

    Il est absolument insupportable, très, voire trop sûr de lui mais absolument à des lieux d'imaginer la personnalité profonde de Morgana.

    De plus, l'humour est omniprésent et les dialogues très riches en piques acérées. Tout ce qu'il faut pour passer un excellent moment. Cassandra O'Donnell est une auteure incontournable.

     

     


    1 commentaire
  • A comme Association T2; Les limites obscures de la magie  - Pierre Bottero - Rageot

    Résumé:

    Elle s'appelle Ombe, habite à Paris et adore la moto. Elle a aussi l'incroyable pouvoir d'être incassable ou presque. C'est pourquoi L'Association l'a recrutée comme agent stagiaire. Une stagiaire de choc, qui fait des débuts remarqués comme top model mais aussi en neutralisant une bande de gobelins. Le problème ? La discrétion est une obligation absolue au sein de L'Association, comme le
    lui rappelle Walter, son directeur. Et à force de foncer la tête la première, Ombe l'incassable risque fort de comprendre ce que « ou
    presque » veut dire. 

     

    Mon avis:

    Cela faisait longtemps que cette saga m'attendait dans la bibliothèque. Le 1 a été lu il y a quelques semaines, et voici venir le tour du second tome, écrit cette fois par l'excellent Pierre Bottero, un auteur qui me tient particulièrement à coeur.

    Nous revenons en arrière, au tout début du tome 1. Cette fois, nous suivons l'histoire du point de vue d'Ombe.

    Ce récit va très vite, Ombe a un caractère très fort et décidé, et les actions suivent son tempérament. On ne s'ennuie pas, impossible avec les réparties d'Ombe, ses gaffes, ses combats et, plus rarement, ses moments un peu plus calmes.

    On a affaire à toute une brochette de surnaturel: des gobelins, ou ''gobs'' selon la jeune demoiselle, des sorciers, des créatures indescriptibles et aussi, à notre fameux Jasper, le héros du premier tome.

    C'est un vrai plaisir d'avoir affaire à un tel cocktail de bestioles fantastiques, rehaussé par la merveilleuse plume de Bottero, sans oublier des personnages que je trouve très attachants et un humour omniprésent.

    Le petit couac est pour moi une lecture trop rapide. A peine ai-je le temps de rentrer dans le récit, de faire connaissance d'Ombe et du style du  récit que c'est déjà terminé. Pour le coup, il faut vraiment que j'achète les tomes suivants, c'est vraiment trop frustrant.

    Petite chronique, mais c'est très court et surtout, je ne veux pas trop vous en dire. C'est une série très sympathique qui se laisse lire avec plaisir.

     

    http://img.over-blog-kiwi.com/0/54/07/81/20140117/ob_6e5ac8_tpi-logo.jpg

     

     

     

     

     


    3 commentaires
  •                 Bilan lecture 3                Bilan lecture 3Bilan lecture 3 

     

    Pour les chroniques, cliquez sur l'image. 

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Triptyque - Karin Slaughter - Livre de poche

    Résumé:

    1986. John Shelley se réveille après une soirée d'étudiants mouvementée à côté de sa petite amie - morte, la langue tranchée... II vivra l'enfer derrière les barreaux pour un crime dont il n'a aucun souvenir. 2006. Le détective Michael Ormewood, en patrouille dans les bas-fonds d'Atlanta, découvre le cadavre d'une jeune prostituée sauvagement assassinée, la langue arrachée d'un coup de dents. A sa sortie de prison, Shelley est poursuivi par un mystérieux maître chanteur et trouve le réconfort auprès d'une jeune inspectrice infiltrée dans le milieu des prostituées.

     

    Mon avis:

     Avec Yumiko, nous avions bien apprécié ''Broken'' et voulions du coup découvrir un autre titre de cette auteure. Avec ''Broken'', Will Trent et Sara Lindon faisaient équipe pour la seconde fois, avec, à la base, une série qui leur est propre. Nous avons jeté notre dévolu sur Will, de mon côté parce qu'avec ''Broken'', nous avions trop d'informations sur le passé de Sara. Pour Will, c'était au contraire la grande découverte.

     Triptyque est donc sa première aventure.

     Will est dépêché au sein d'une équipe d'Atlanta qui est en charge d'une enquête assez sordide : une prostituée à la langue arrachée à coups de dents. L'inspecteur qu'il seconde est assez difficile à cerner. Michael Ormwood est à la fois un homme brillant, aux résultats excellents, mais également un être à la part sombre, la colère jamais loin et d'ors et déjà hostile à Will, qu'il voit arriver ''son'' territoire. En parallèle, nous suivons un autre personnage : John Shelley. Et ce sur deux temps, celui de l'enquête, au présent, et également 20 ans auparavant, lorsque sa vie à basculer.

     Lorsque j'ai débuté ma lecture et rencontre avec Michaël, je me suis trouvée un peu de court, n'arrivant pas tout à fait à apprécier le personnage. Bien vite cependant, Will s'est joint à l'enquête et j'ai alors retrouvé là un homme assez différent, à la fois brisé et sûr de lui. L'enquête avance assez doucement, les parties avec John venant s'intercaler avec Will et Michaël. Peu à peu, le piège se referme sur l'un d'entre eux, un autre se révèle plein de noirceur jusqu'au moment où tout bascule et où le rythme de l'histoire s'accélère.

     Will Trent est assurément un cas social, mais c'est aussi un homme généreux et très intelligent, qui a su me toucher avec son passé douloureux et ses problèmes actuels. Même Angie, sa plus-ou-moins compagne au comportement douteux a pu m'atteindre. Ces deux-là sont écorchés vifs, et c'est peut-être ça qui leur permet d'avoir l'empathie et la compréhension nécessaires pour les gens qu'ils sont censés protégés.

     Ce qui m'a le plus dérangé, dans ce roman, c'est l’obsession de Will pour le comportement de son co-équipier du moment. Je le trouvais trop centré sur lui et pas assez sur l'enquête elle-même. Et puis, il m'a fallu un petit temps d'adaptation car en commençant le livre, je m'attendais à une enquête type, et ce n'est pas ceci que vous trouverez avec ''Triptque''. Ici, vous avez un portrait noir de la société, avec une justice bâclée, une police discréditée ; un monde où les prostituées et la drogue affluent et où les puissants regardent les défavorisés de très loin.

     En somme, j'ai eu du plaisir à retrouver Will, vraiment. Et si j'ai eu de la peine à m'adapter au style du récit, j'ai apprécié l'ambiance générale du livre, Angie et surtout John, l'écriture aussi qui est riche et fluide (un vrai plaisir pour les yeux), et puis disons-le, également le portrait de la société dépeint par Slaughter. Et si j'ai souvent de la peine avec ce style de polar, l'auteure a su ici correcteur doser la noirceur du récit avec des éléments plus légers ou positifs qui m'ont permis de bien rentrer dans le récit et de passer un bon moment. Je lirais très volontiers le tome suivant !


    2 commentaires
  • La mort en tête - Sire Cédric - Le Pré aux Clercs

    Résumé:

    Le duo d'enquêteurs, à présent incontournable, Svärta/Vauvert est de nouveau sur la brèche. Comme toujours, ils traquent sans relâche les tueurs psychopates mais cette fois ils sont eux aussi les proies de malfaisants.

    Le suspens est à double sens, vous n'aurez pas une seconde de répit. Tout commence par la mort d'un enfant de huit ans au domicile d'un faux prêtre exorciste. 

    Le désenvoûtement a tourné au drame. Eva, enceinte d'Alexandre Vauvert, se rend sur les lieux. Depuis quelques jours déjà, elle se sent observée, une impression désagréable, ou mauvais pressentiment ? 

    Elle sait que le danger rôde même si les mois qui viennent de s'écouler ont été plus doux que d'habitude. Sa relation amoureuse avec Alexandre s'est installée, il vient tous les week-ends à Paris, ils s'aiment, ils sont heureux. Eva ne lui dit rien de son apréhension, elle préfère garder pour elle cette nouvelle angoisse. 

     

    Mon avis:

    Je me suis encouragée à lire les Sire Cédric tournant autour d'Eva Svärta plus ou moins à la suite car je me connais : si je ne le faisais pas, j'allais de nouveau mettre un an entre chaque tome pour les lire. Et j'ai vraiment bien fait.

    Ce tome-ci est un pur délice.

    Lorsque je me suis remise de ma petite déception en constatant que j'avais de nouveau affaire à une série policière où les héros deviennent eux-mêmes suspects, ce que chaque auteur de thriller/polar fait au moins une fois, je me suis régalée.

    Eva a beaucoup changé. J'avais du mal à imaginer comment elle réagirait à sa grossesse et m'a vraiment touchée à ce niveau. Car Eva se sent entière, avec Alexandre d'une part avec qui elle ose enfin baisser la garder et s'abandonner, et le bébé qui grandit peu à peu en elle. Alexandre, lui, est plus fidèle à ce qu'il était dans les autres tomes, mais cela fait tout de même du bien de le voir endosser son rôle de compagnon et de futur papa avec autant de facilité et de plaisir.

    Et pourtant, Eva a peur. Une crainte diffuse qui ne la lâche pas, sans qu'elle soit pourtant capable d'imaginer ce qu'il se trâme.

    Et tout d'un coup, les rêves reviennent et s'emparent d'eux...

    Sire Cédric m'a soufflée avec ce roman, car j'avais peur de beaucoup de choses et chaque fois, il a réussi à me surprendre. Ma première peur : le fait de connaître l'identité du monstre depuis le début. Je me disais que cela allait enlever une bonne part du suspense au récit. Eh bien pas du tout. Et si après, je m'imaginais que j'allais me lasser de cette course poursuite, je me trompais également. Si le piège mis en place autour d'Alexandre était visible de loin, jamais je n'aurais imaginé une telle escalade dans la folie, avec un assassin particulièrement doué et intelligent. Ce dernier frôlait sans cesse le surhomme, mais sans jamais tomber dans le ''too-much''. Tout était bien dosé le concernant, et c'était un pur régal de voir cette course-pousuite haletante, où le couple ne pouvait jamais souffler. Tout le temps, il était là, derrière eux, à les traquer sans relâche.

    Et que dire de la fin, qui est parfaite ? Ni trop, ni pas assez. Encore une fois, j'en attendais beaucoup, j'étais aux aguets, attentifs à ce que l'auteur allait faire. Je craignais une apothéose de fantastique ou de violence et... c'était juste bien. Parfait, mes attentes étaient comblées. Et je suis assez difficile concernant les chutes, à la fin des thrillers.

    La part fantastique était originale, plus discrète que dans les deux premières aventures d'Eva. C'était différent, et encore une fois bien dosé. Avoir un rythme pareil avec autant de fantastique que dans le ''premier sang'' aurait vraiment été trop.

    Je tire donc mon chapeau, car ce livre, fini en deux petits jours, m'a vraiment fait plaisir et je me réjouis d'en découvrir d'autres. Pour me faire patienter, je lirais certainement les aventures d'Alexandre avant sa rencontre avec Eva. Lisez, lisez, c'est vraiment top !

     


    3 commentaires
  • https://i0.wp.com/img19.imageshack.us/img19/7835/challenge3.png

     

    Pour cette 9ème session de Mai-Juin-Juillet, je suis en binôme avec Klo :D! 

    Elle m'a laissé le choix entre trois lectures:

     

    Livra'deux pour pal'Addict

    Livra'deux pour pal'Addict

    Livra'deux pour pal'Addict

     

     

    Je n'ai pas pu m'empêcher de choisir Hurog T1, Les chaînes du dragon!

    Je me réjouis!!!

     

    Pour elle, c'était:

     

     

    Et avec très bon goût, elle a choisi:

     

    Le puits des mémoires ^^ Elle va se régaler!

    SON LIEN


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires