• Le cycle d'Arcadia T1; Le souffle d'Aloes - Alan Spade - éditions Emmanuel Guillot

    Résumé:

    Pelmen doit beaucoup à la famille Boisencroix. Jusqu’à sa rencontre avec Teleg, le fils, il avait pour seule perspective la découpe de peaux de bêtes à l’aide d’un silex à la tannerie nauséabonde de son village. C’est ce nouvel ami qui lui a fait découvrir le travail du bois. Mieux encore, Galn, le père de Teleg, l’a initié au tir à l’arc, et Pelmen s’est révélé tellement doué pour cet art qu’il a réussi à infléchir la course de son destin en devenant archer. Mais un jour, de mystérieux individus entrent en contact avec Teleg dans une taverne. En lui proposant un fragment d’ambreroche, minerai précieux entre tous, et en lui promettant la richesse, les inconnus parviennent à le convaincre de s’exiler pour travailler dans une mine. Lorsque Pelmen apprend que ces personnages sont des adorateurs du feu, ennemis héréditaires, il n’hésite pas à se lancer dans l’aventure. Pour retrouver son ami et le tirer des griffes des nylevs, serviteurs du dieu de la destruction, il lui faudra surmonter bien des appréhensions et s’allier avec des êtres étranges et fantastiques : un shaman maîtrisant le souffle d’Aoles, autrement dit le pouvoir du vent, un krongos, créature de la terre capable de s’incorporer à la roche, et enfin des malians adeptes de la magie de l’eau.

     

    Mon avis:

    Un grand merci à l'auteur et Livraddict pour l'envoi de cet ebook!

    C'était un livre que j'ai désiré de lire, tout à fait sur un coup de tête, après avoir lu un résumé qui me paraissait pas mal du tout.

    J'ai été prise relativement vite dans le récit. Comme souvent, le début est relativement long à démarrer car nous faisons d'abord connaissance avec Pelmen et Ardalia.

    Pelmen est un jeune adolescent de 16 ans, qui travaille dans les Canyons avec son père dans une tannerie. Toutefois, l'idée de rester toute sa vie dans cet endroit lui fait horreur. Alors quand le père de son meilleur ami, d'un niveau social plus élevé, lui apprend à tirer à l'arc puis lui propose de venir avec sa famille en ville afin de devenir Traqueur, il saute sur l'occasion. Mais ce qui devait être un rêve se transforme en une lente glissade vers une cacophonie de problèmes. 

    Heureusement, il retrouve son oncle, Xuven, qui se trouve éventuellement être un peu plus que le marchand pour lequel il se fait passer. C'est un personnage que j'ai tout de suite aimé car il incarne en quelque sorte le père que Pelmen aurait dû avoir. Il sait laisser de l'espace autour de son neveu un brin rebelle, tout en lui enseignant tant son métier que des petites leçons de vie qui font gentiment leur chemin dans la tête de Pelmen. 

    C'est donc ensemble qu'ils partirons à l'aventure, quittant un endroit sûr pour les Steppes venteuses... et au-delà.

    Pelmen est jeune et la vie devant lui. Sur ce qui devait être une simple promesse à un ami, il va se retrouver à se découvrir des capacités qu'il n'aurait jamais imaginées. Si le personnage est assez classique en soi, l'auteur n'a pas fait l'erreur de faire de lui le simple héritier des dons de son oncle. C'est plus subtil, et j'ai beaucoup apprécié de n'en avoir qu'un avant goût. On en sait finalement très peu dans ce premier tome, mais cela ne peut que signifier d'intéressantes découvertes dans les prochains tomes. Ici, Pelmen se construit pour devenir une toute autre personne déjà à la fin de ce 1er tome.

    Si j'ai donc globalement passé un très bon moment, le défaut que j'ai trouvé à ce livre est parfois un manque de naturel. En effet, certains personnages ont été vu et revu, des actions semblaient se produire pour faciliter tel apprentissage de Pelmen, ou faire avancer le roman sans que cela soit vraiment le produit du hasard. C'est dur à expliquer, surtout sans trop vouloir en dire, mais en résumé, j'avais parfois l'impression que c'était trop facile et donc, prévisible. Voilà pour ce qui m'a un peu dérangée dans le roman.

    Au niveau de l'intrigue, si la trame principale se devine assez vite, il reste encore un bon nombre de mystères à résoudre par la suite. Ce qui explique mon envie de découvrir le 2ème tome! 

     

    http://img4.hostingpics.net/pics/680899BeFunkybefunkyartworkjpg.jpg

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Bilan lectures Mai 2015

     

    Bilan lectures Mai 2015
    (chronique)

    Bilan lectures Mai 2015
    (chronique)

     

    Bilan lectures Mai 2015
    (chronique)

     

     

     


    votre commentaire
  • Le manuscrit proscrit de Nur Jahan - Cécilia Correia

    Résumé:

    Dorsetshire, 25 octobre 1836, 
    Les mots me manquent pour exprimer mon ressenti en reprenant, moins d'un an après mon retour en Angleterre, les annotations diverses effectuées au cours de mon expédition en Inde. Quiconque viendrait à les lire pourrait penser à tort que la raison m'a abandonnée. Que le Ciel m'en soit témoin, ce n'est point le cas.
    C'est avec une appréhension certaine que je me replonge dans cette aventure, là où tout a commencé, non loin du Cap des Aiguilles, alors que la fureur d'une terrible tempête était sur le point de s'abattre sur notre vaisseau...

     

    Mon avis:

    C'est en lecture commune avec mon groupe chouchou ''Bouquina Swap'' que j'ai découvert ce livre. C'est ce genre de livre, vous savez, que je n'aurais jamais acheté ni lu. Mais voilà, les copines l'ont proposé en lecture commune, la couverture était sublime et le résumé alléchant. Alors pourquoi pas le prendre et le lire au nez et à la barbe de tous les livres qui prennent la poussière dans ma bibliothèque?

     

    C'est ainsi que je me suis lancée dans la lecture de ce livre, que je pensais être fantastique et... uniquement fantastique. En lisant le résumé, j'étais assez certaine du contenu. Mais il est aussi vrai que je n'avais pas eu d'écho de ce livre et c'est pourquoi j'ai été légèrement surprise par la 1ère scène érotique. Donc pour commencer, au cas où vous en seriez également certain, non, ce livre n'est pas du pur fantastique. Je dirais plutôt que c'est de la romance avec des éléments de fantastique. Et non le contraire.

    Ceci dit, passons à la suite.

    Le début m'a assez rapidement captivée. Tant par les personnages que par l'écriture et le cadre lui-même.

    Judith fait partie de ces héroïnes somme toute assez classique mais qui me plaisent toujours: un caractère fort et indépendant, la langue bien pendue et surtout, une grande témérité. En résumé, tout ce que ne devrait pas être une femme à cette époque. Surtout que la jeune demoiselle est cultivée et passionnée par la science, passion qu'elle partage d'ailleurs avec son oncle. 
    Ce dernier a accepté de la prendre avec lui pour partir en Inde. Et ce qui ne devait être qu'un voyage purement scientifique se retrouve finalement être l'occasion d'une rencontre autant inattendue que mystérieuse.

    Je ne veux pas trop en raconter. Sachez seulement, comme le titre peut le laisser supposer, que Judith va se retrouver en possession d'un étrange manuscrit, qui va l'emmener loin, loin dans les péripéties de Nur Jahan. Sachez aussi que sa route va croiser celle d'un maharadja, qui est bien plus que ce que l'on pourrait croire. Devak, de son nom, est un personnage qui m'a énormément plu. Les premiers instants avec lui me faisaient craindre d'avoir affaire à un homme dominateur, qui ne sait que jouer au chat et à la souris, sûr de son pouvoir et de la manière de l'utiliser pour amener Judith là où il le souhaite. Au contraire, mine de rien, au fil des pages, c'est un être plus complexe qui apparaît et c'est finalement un homme, un véritable homme que j'ai trouvé à la fin.

    Alors oui, dans un sens, tout est couru d'avance, il n'y a pas tant de surprise que cela au niveau de la romance qui, à un moment, a pris trop de place par rapport à l'intrigue du manuscrit, à tel point que je trouvais leur romance peu crédible. Heureusement, cela n'a pas duré. Au final, toute cette histoire qui tourne autour du manuscrit et de Devak m'a convaincue, avec un final intéressant et auquel je ne m'attendais pas vraiment. Un bon point pour l'auteur!

    Et il y a l'Inde. Cela a été un agréable voyage au coeur de la jungle et de traditions méconnues. Le tout plusieurs siècles en arrière. Cela a été un véritable atout pour le roman. Car le cocktail de romance, fantastique, historique et dépaysement géographique ont fait que je me suis retrouvée embarquée dans une histoire qui m'a fait passer un excellent moment. 

    Je ne suis pas sûre d'aller au coup de coeur, car comme je l'ai dit, quelques détails m'ont légèrement chiffonnée, mais je dois dire que c'était une excellente lecture!!

     

     

     


    1 commentaire
  • https://i0.wp.com/img19.imageshack.us/img19/7835/challenge3.png

    Lien Livraddict

     

    En binôme, chacun choisi dans la Pile à Lire de l'autre, trois livres :
    * Qu'il a lu et aimerait faire découvrir à son partenaire
    * Dont il aimerait avoir l'avis d'un ami
    * Des titres qui nous interpellent pour leur résumé... 
    Sur ces trois livres, nous en choisissons un et dans un délai imparti, nous devons le lire et en faire un avis.

    Pour cette édition qui se termine le 31 juillet prochain, je suis en bînome avec Maddie, avec qui je suis ravie de faire connaissance :)

     

    Voici les choix de Maddie:
     

    - Les stagiaires de Samantha Bailly 
    - Le cavalier vert  de Kristen Britain 
    - Firmin : autobiographie d'un grignoteur de livres de Sam Savage. 

     

    Et je choisis Le cavalier vert!

    Livra'deux pour Pal'Addict no13

    MON AVIS

     

     

    Et mes 3 choix pour Maddie:

    - Les larmes d'Artamon T1 de Sarah Ash

    - A comme Association T2 de Pierre Bottero

    - Le cycle de l'homme T3 de Maxime Chattam

     

     Elle a choisi:

    Livra'deux pour Pal'Addict no13
    SON AVIS

     

     

    Rendez-vous fin juillet pour les chroniques!


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires