• Le livre et l'épée T1; La voie de la colère - Antoine Rouaud - Bragelonne

     

     
     
    Couverture Le livre et l'épée, tome 1 : La voie de la colère
     
    Résumé:
    Le général Dun-Cadal fut le plus grand héros de l'Empire mais il n'est plus aujourd'hui que l'ombre de lui-même, une lamentable épave au fin fond d'une taverne.
    C'est là qu'une jeune historienne vient le trouver. Elle est à la recherche de l'épée de l'Empereur, disparue dans le chaos des derniers jours de son règne, et que Dun-Cadal aurait cachée en un lieu secret.
    Pour elle, le vieux guerrier va ressasser ses souvenirs de gloire et ses regrets amers, à commencer par sa rencontre avec ce garçon qui lui sauva la vie et fit sa fierté avant qu'ils ne basculent tous deux dans le drame et le tourbillon de l'Histoire.
    C'est alors qu'un assassin sans visage se met à frapper au coeur de la République. Les fantômes du passé refont soudain surface, ravivant les anciennes rancoeurs et la soif de vengeance d'un homme perdu sur la voie de la colère.
     
     
    Mon avis:
     
    Grâce à Klo, j'ai pu lire ce livre assez rapidement, ne le laissant qu'un petit mois s'endormir dans ma pile à lire...
    J'étais impatiente de lire ce livre, tant au fait que l'auteur était Français que par le résumé qui laissait présager une belle lecture.
     
    Ma première impression a été très bonne, car l'écriture m'a happée, et l'ambiance générale me plaisait beaucoup. Dun est un personnage qui donne très vite le ton: il est amer, usé et fort de ses convictions qu'à la guerre, tout se règle. Or ce n'est pas le cas, et il en fera la malheureuse expérience. J'ai apprécié la complexité de ce personnage. Ce n'est pas un guerrier flamboyant à qui tout réussi et qui, s'il chute, en ressortira même un peu plus grand qu'avant. Non, c'est un homme qui a ses défauts là même où se trouvent ses qualités. Car s'il est un excellent soldat, l'homme du roi en lui sommeille trop lourdement. S'il fait les choses correctement, l'ouverture d'esprit qui pourrait le mener à une remise en question est très loin de lui.
    Dun était donc un homme d'arme au service de l'empereur. Mais la chute de ce dernier et la naissance d'une République vont laisser un homme privé de tout. Même de son Grenouille.
     
    Grenouille, c'est la deuxième grande figure du roman. Il va sauver Dun lors d'une bataille, lors des début de la révolution contre l'empereur. C'est alors un jeune garçon de 12 ans, qui ne dit pas un mot sur son passé mais qui tient par dessus tout à devenir le plus grand chevalier du monde.
    On apprendra beaucoup de choses sur lui dans la deuxième partie du livre, je ne vous en dirais donc pas grand chose. Sachez juste que le titre: la voie de la colère, le concerne directement. Car Grenouille est aveuglé par la colère, la vengeance qui conduira sa vie tout le long du roman. S'il est touchant, presque sympathique par moment, sa colère l'empêche de faire preuve de toute forme de clairvoyance. Sa vision de la vie et des choses en est alterée.
     
     
    Face à eux, il y a les faux-semblants. La République, censée apporter la liberté au peuple, le permet-elle vraiment? Qui sont les nouveaux dirigeants? Comment sont-ils venus au pouvoir, et pourquoi?
    Pourquoi aussi un homme a-t-il atteint tout ce temps avant de brusquement se mettre à assassiner les Conseillers, ces nouveaux dirigeants de la République?
    Et que s'est-il passé 15 ans auparavant, lorsque l'Empire est tombé?
     
    Dun, devenu alcoolique, triste et solitaire, raconte son histoire à une jeune historienne binoclarde aux cheveux rouges, qui l'écoute avec attention. Et lui, las, ressent du bien-être à enfin révéler les évènements qui ont fait de lui ce qu'il est en ce jour.
    15 ans auparavant, la guerre dans les Salines et la rencontre avec Grenouille. Le début de la Révolution et du destin de Grenouille.
    Ce dernier aura la 2ème partie du roman pour lui, où on revit le récit de Dun de son point de vue. Cela fait, parfois, un peu doublon mais rien de grave. Cela ne dure pas si longtemps et cela apporte tellement d'informations croustillantes que j'ai fini par passer par-dessus ce détail.
     
    Ces allées et venues passé-présent m'ont donc un peu déstabilisée car je ne suis pas habituée à une telle forme narrative, surtout dans la fantasy. Après réflexion, je dois dire que j'apprécie et non... J'apprécie car cela permet peu à peu de mieux comprendre le présent, par petites doses. Mais cela me frustrait également, car la narration au présent s'en trouvait donc ralentie et j'avais assez envie que les choses bougent.
     
    Pour revenir une fois de plus aux personnages, je trouve vraiment très agréable d'en avoir enfin qui soient nuancés. J'étais parfois fâchées contre eux, contre leur entêtement et colère, leur stupidité et aveuglement aussi. Mais ils me touchaient, j'avais envie qu'il leur arrive quelque chose de bien, qu'ils puissent connaître la paix, le repos. Ils m'impressionnaient aussi, par leur force de caractère. Ce n'était jamais ni tout blanc, ni tout noir.
     
    Je relève aussi la fluidité du récit. Antoine Rouaud ne nous abreuve jamais d'informations. Tout est donné au fur et à mesure, et si cela peut frustrer certains, j'ai trouvé somme toute agréable de pouvoir m'immerger doucement dans de la fantasy. Cela change de ce que je lis habituellement.
     
    Au final, cette lecture m'a fait passé par toutes les émotions, de temps en temps à cause des personnages, d'autres fois à cause de la narration, mais jamais je ne m'ennuyais ni étais indifférente à ce qu'il se passait.
    A cause de quelques inconvénients, je ne parlerais pas d'un coup de coeur. Mais j'ai passé un très bon moment et je suis impatiente de découvrir le tome 2, dont j'ai juste pu découvrir la couverture... De quoi tenir jusqu'à la fin de l'année!
     
     
     
     
     

     

    « 13 jours - Valentina Giambanco - Albin Michel Bilan lectures Juin 2014 »

  • Commentaires

    1
    Samedi 28 Juin 2014 à 15:26

    Il me donne bien envie !

    2
    Samedi 28 Juin 2014 à 15:42

    Une lecture incontournable à ce qu'il se dit sur la blogosphère ;) Je ne l'ai pas encore dans ma PAL mais ça ne saurait tarder.

    3
    Samedi 28 Juin 2014 à 16:12
    Il me tente beaucoup ;)
    4
    klo
    Dimanche 29 Juin 2014 à 00:12

    tout comme toi j'ai beaucoup aimé et j'attends le tome 2 fortement même si ce n'est pas un coup de coeur. Je ne sais pas pourquoi d'ailleurs parce que si la forme est fluide le contenu ne l'ai pas. cela me dérange mais c'est un point négatif que j'aime. je veux le garder ça donne de l'énergie, un réalisme au récit... Alors ce n'est pas clair, je devrais peut être le relire hihihihi

    5
    Dimanche 29 Juin 2014 à 16:24

    Oh mais que de passage merci pour vos commentaires ^^

     

    Alors attention, incontournable est un bien grand mot. Il faut se méfier de ce genre de remarques, car on ne peut presque qu'être déçu après. Je le trouve très bon, j'ai passé un excellent moment mais ce n'est, tout comme Klo, pas un coup de coeur ^^

    6
    Dimanche 29 Juin 2014 à 18:46

    Ton avis me donne envie de découvrir ce livre, surtout que la couverture est magnifique ! Merci de me l'avoir fait découvrir !

    7
    Dimanche 29 Juin 2014 à 19:24

    Merci pour ton passage Kincaid :)

    8
    Dimanche 29 Juin 2014 à 22:30

    Il me tente pas trop , je sais pas pourquoi mais je vois qu'il a l'air très bien.

    9
    Lundi 30 Juin 2014 à 10:24

    Faut le sentir c'est vrai ^^ Il y a tellement à lire de toute façon happy

    10
    Mardi 21 Octobre 2014 à 10:02

    Il n'a pas fonctionné avec moi... Je ne sais pas si mon état d'esprit n'était pas là... mais je ne l'ai pas apprécié, je l'ai trouvé trop trop long... Dommage

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :