• Le roman le plus nul du monde - J.Heska - Seconde chance

    Le roman le plus nul du monde - J.Heska - Seconde chance

     

    Résumé:

    Lorsque Cinderella Playbook, jeune et naïve étudiante en sociologie nucléaire, interviewe le charismatique et richissime Robert Brocode, elle est loin de s’imaginer que cette première rencontre maladroite l’emmènera à la découverte de son moi profond, dans des jeux érotiques toujours plus inten... 

    Non, en fait, c’est l’histoire de Passe-Nulle-Part, un nain- nimateur de supermarché fauché qui découvre un paquet de Chocapic tridimensionnel aux étranges pouvoirs. 
    Tout ceci va tout de même l’emmener très loin, non pas dans une chambre rouge où un milliardaire pervers lui introduira des objets dans le rectum (quoique), mais dans une quête totalement folle où se jouera le sort du monde libre face aux puissances du mal. 
    Il y aura aussi des nazis, un pirate, une rivière de bonbons, des dinosaures, une DeLorean, des explosions, des Stormtroopers, des trahisons, des Elfes, des câlins, des Schtroumpfs, des courses-poursuites, des parties de balle aux prisonniers et surtout... Chuck Norris. 

     

    Mon avis:

    Je remercie les éditions Seconde Chance pour l'envoi de ce livre. J'avais bien aimé ses précèdents et me réjouissais donc de découvrir celui-ci.

    Je m'excuse toutefois du délai pour la lecture, qui n'est rien en comparaison de celui de la rédaction de la chronique. Mieux vaut tard que jamais, la voici!

    J'ai été déroutée pendant toute ma lecture, ne sachant pas du tout où allait le roman ni que comprendre exactement. Dans un sens, c'était voulu et très réussi. De l'autre, ce n'était du coup pas toujours facile de rester plonger dans le livre.

    J'ai beaucoup ri, secoué la tête de dépit devant tant de bêtises (dans le bon sens du terme!) mais surtout, je m'imaginais l'auteur en train de l'écrire. Plus je lisais, plus je me disais qu'il avait dû s'éclater à le rédiger. On voit en tout cas tout le plaisir qu'il y a pris. C'est, pour moi, le point fort du roman. Le point faible est, peut-être, le ''too-much'' qu'il y avait dans ce roman. Au final, c'était peut-être ''trop''. Trop délirant, trop abracadabrant, trop fou. Et c'est là que je me sens empruntée, parce que c'est aussi ce qui fait que ce roman est unique: enfin une histoire où le sérieux n'existe pas. Ca fait aussi du bien.

    En résumé, si vous aimez les nains, les Lara Croft, les perroquets, Chuck Norris, les céréales au petit-déjeuner, et une quantité de références piochées un peu partout, si vous appréciez le déjanté et l'humour au 4ème degré, vous devriez avoir plaisir et vous détendre un bon coup. Dans tous les cas, il m'est impossible de résumer ce livre. C'est fou, complètement fou et il faut un lectorat du même genre pour correspondre au livre ;)

     

     

     

    « Aeternia T1 La marche du prophète - Gabriel Katz - ScrinéoMia, une chat'crée aventure - Merry Daurey et Vay »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 30 Octobre 2016 à 09:51
    Chess

    Ca m'a l'air très particulier... Je note :)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :