• Les légendes de Drizzt T3; Terre Promise - R.A. Salvatore - Milady

     

    Couverture La Légende de Drizzt (Comics), tome 3 : Terre Promise

     

    Résumé:

    La suite des aventures de Drizzt, la légende elfique !
    Drizzt a laissé derrière lui les méandres obscurs de l’Outreterre. Mais les méfaits de sa terrible race sont bien connus des peuples de la surface.
    Accompagné de sa fidèle panthère, Drizzt devra surmonter de nombreuses épreuves avant de trouver une terre d’accueil.

     

    Mon avis: Nous voici donc avec Kincaid40 et Falline à notre 3ème tome des aventures de Drizzt. Comme pour les deux précèdentes lectures, j'ai lu en comic, afin de me remémorer l'histoire. Je reprendrais en livre dès le tome 5, là où je m'étais arrêtée il y a plusieurs mois.

    Ce tome 3, je l'avais beaucoup apprécié et le lire en comic a fait remonter pleins de souvenirs. Pour certains, il aura peut-être été un tome de transition.
    On y voit en effet Drizzt qui a quitté le territoire des drows pour la surface. Or, il n'y est pas accepté. Autant sous terre, il n'avait pas sa place à cause de son tempérament qui correspondait plutôt à celui des elfes de la surface, autant à l'extérieur, on le rejette à cause de la couleur de sa peau, qui le caractèrise comme un être violent et mauvais.
    Drizzt n'ose pas reprocher à quiconcque ce jugement, sachant qu'avec son père, ils étaient les seuls de sa race à penser et être différents. Pourtant, pourtant, la douleur du rejet et de la solitude est bien là. Drizzt ne demande qu'à pouvoir s'installer quelque part, en paix. Mais d'abord avec les fermiers, puis avec le rôdeur, Drizzt doit chaque fois aller plus loin. Jusqu'à quand?

    Pour ma part, j'ai beaucoup apprécié ce tome car Drizzt est tourmenté et sa quête pour obtenir un bout de terre et de l'amitié, de la paix m'ont touchée. Les tourments intérieurs de Drizzt sont clarement mis en avant et nous font espérer une accalmie dans sa vie.

    Le moment du livre que j'ai préféré vient avec ce cher Manolo, le rôdeur aveugle. C'est une personne unique, qui semble apparaître à Drizzt comme par magie. Manolo est exactement le compagnon que Drizzt avait besoin à ce moment-là. Et la série d'actions qui suit leur rencontre tient en haleine!

    Et quel plaisir de retrouver ce cher nain Bruenor et sa canaille de fille adoptive. Les ayant déjà cotoyé dans le tome suivant, je ne pouvais que sourire en revoyant la scène de rencontre entre Drizzt et ce grognon de Bruenor ainsi qu'avec Cattie-Brie. Une petite chipie au caractère bien trempé! Elle a de qui tenir, en même temps.

    Et puis, le seul avantage du comic, ce sont les images. Etant donné que les deux premiers tomes se passent sous terre, les tons étaient très sombres. Mais là, avec les paysages en forêt et le soleil, les images sont bien plus belles. Dommage qu'elles fassent très ''ordinateurs'' néanmoins. Ce n'est pas de la vraie BD... Rien que pour cela, il me tarde de retrouver ces chers livres papiers!

    En résumé: un tome où on sent s'amorcer tous les tomes suivants, de l'action mais aussi des moments plus calmes qui passent toutefois sans ennuis. Il y a du voyages, pleins de personnages différents, des nouveaux lieux! En bref, un tome très complet que je recommande une fois de plus!

     

    --------------------------------------------------------------------------------------------------

     

    Et voici les lectures de:

     

    Kincaid40 (à venir)

     

    et

     

    Falline:

    Cette fois Drizzt a quitté l'Outremonde et espère pouvoir enfin trouver un endroit pour vivre en paix, bien sûr la réputation de cruauté des drow, ainsi que certains événements vont très fortement compliquer l'intégration de jeune elfe noir.

    Une fois encore Drizzt se retrouve seul et en proie au désir de s'intégrer, cependant le racisme ambiant va le contraindre à fuir avec pour seul espoir de trouver un endroit isolé où enfin il pourrait vivre paisiblement sans embêter personne. Mais la lâcheté et la cupidité de certain, ainsi la dureté de ce milieu naturel, inconnu de Drizzt, risquent de se révéler insurmontables...

    Une fois encore l'écriture de Salvatore convient parfaitement tant aux passages d'action qui émaillent le récit qu'aux moments plus contemplatifs où Drizzt s'acclimate à sa nouvelle vie et à ses nouveaux amis. Ce troisième roman est celui qui m'a le plus plu, jusqu'à aujourd'hui du moins, j'ai apprécié de revenir dans le monde de la surface qui m'est plus familier, de retrouver les animaux (le passage avec l'ours m'a vraiment réjouie) et la nature.

    Et c'est avec plaisir que je continuerai à lire les aventures de drizzt!

     

    « Alpha et Omega T0; L'origine - Patricia Briggs - MiladySortie à Colmar avec les fameuses couzines et autres copines de l'Est! »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :